art au centre #2

17 novembre 2022 - 15 janvier 2023

vaguesbleuesfoncees.png
_MG_0352.jpg

Angélique aubrit &
ludovic beillard

Les artistes Angélique Aubrit et Ludovic Beillard ne se perçoivent pas comme un duo et préfèrent voir leurs collaborations occasionnelles, comme des «discussions » aboutissant à des œuvres communes. Ils partagent ce goût notamment pour la commedia dell’arte, le mime, les spectacles de marionnettes, différentes formes de théâtre populaire, de même que pour les états émotionnels, la dépression, le deuil, les ambiances funèbres.

le solarium mystique-credit anthedemos (1) (1).jpg

Anthedemos

Anthedemos (Milon) est un.e diseur.se de folle aventure qui transforme ses narrations en formes de vie. A la croisée des pratiques, entre théâtre, performance, sculpture, vidéo, musique et chant, son travail déploie des récits comme on invente des mondes : en mélangeant terre, chair et mots. Dans sa fantasmagorie, matrice protéiforme et mouvante, chaque pièce semble ménager un accès à une dimension alternative, à une ligne de fuite ou à un angle mort de la réalité.

DioramaDuGrenierDeJeanneBernadeon.jpg

ondine bertin 
 

Le jeu fantasmagorique qu’elle trace est imprégné de codes hétéroclites, elle emprunte autant à la science-fiction qu’à la muséologie, l’ornithologie ou la rédaction de textes de loi. Ses pièces se forment en accord avec les lieux desquelles elles émergent. Le territoire devient source de création, avec ses singularités historiques, les êtres qui l’habitent, humains ou non-humains, ce qui y pousse, les pierres qui le constituent.

Truck-2-web-johanna-cartier-painting.jpg

Johanna cartier 

Issue de terrains fertiles, au beau milieu de la diagonale du vide. Les champs à perte de vue, une usine, un lotissement, ou encore un silo interrompent de temps à autres ces étendues. Chaque pavillon, chaque HLM, chaque parking a eu un impact majeur sur mon travail aujourd’hui. Rien n’est caché, tout est accroché au mur, la musique vrombit sans honte et la fumée du pot d’échappement en pleine figure des gosses ne dérange personne.

Capture d’écran 2020-09-30 à 13.20.31.png

claire & morgan

Comme tous les couples normaux, Claire et Morgan (Claire Guetta et Morgan Azaroff) connaissent des passes plus ou moins colorées dans leur relation. Collaborer leur sert d’exutoire. C’est dans une idée protéiforme qu’ils mettent en place un langage qui dépasse la parole. Un langage plus spontané répondant à un rythme, un rythme qu’on retrouve dans les querelles de couple. La série Solicitud met en scène, à la manière des Télénovelas les relations et les tensions qui peuvent exister entre artistes, curateurs et autres acteurs du monde de l’art.

Capture d’écran 2022-08-08 à 17.01_edite

benjamin husson

Fountain/emotional est la première sculpture d’une série que l’artiste développe autour d’objets hybrides qui proposent chacun une interaction différente avec leurs publics. Des objets qui interrogent la nature de l’interdépendance entre l’oeuvre et les différents acteurs et spectateurs de l’exposition. Des objets qui seraient chacun composés de dispositifs mécaniques expérimentaux, afin de proposer la manière la plus adaptée de les présenter aux publics.

jereveinsdesuite.jpg

Ana jotta &
Pierre leguillon

 Je Reviens de suite a été vu à Bruxelles en 2021 lors d’un énième confinement condamnant la plupart des magasins à fermer. Les vitrines devenant alors des endroits de visibilités étranges, annonçant quelque chose qui ne venait pas, pas de suite en tout cas. 

ARM210421-068.jpeg

johanna rocard 
 

Membre et co-fondatrice de la Collective, elle s’intéresse particulièrement aux rituels anciens et contemporains et à la question de l’esprit de groupe. Ces expériences et savoirs croisés permettent aujourd’hui à l’artiste performeuse de mettre en oeuvre un pratique protéiforme structurée par une recherche action non hiérarchisée sur la notion de collectif, et plus particulièrement sur les gestes et rituels de conjuration du mauvais sort qui lient les groupes humains en temps de crises.

Thoerie-trou-du-cul-0009.jpg

anouchka oler nussbaum
 

Pour Bassin Caresse, Anouchka proposera une installation-décor qui accueillera une partie de loto animée par Drama More. Collage de différents morceaux de travaux récents, l’installation et la performance puisent dans la série Des Fins, Des Mondes. Initiée par une tentative de faire sens de mondes qui se délitent, chaque itération travaille à abîmer le grand récit de la chute et refuse le mythe d’une fin du monde qui n’aurait pas commencé, instantanée et foudroyante en invitant des voix qui vivent avec le deuil, l’amour et les troubles, en croisant des histoires de cosmos qui se terminent et se poursuivent.

laurabuors.PNG

Ana Anaa
Clara Agnus
Laura Buors
Mathilde Chéreau

Les artistes
toutes quatre sorties de l'EESAB, ont suivi le programme POP (6ème année de l'école) et participent à la 2è édition d'Art au Centre Brest en proposant une oeuvre collective